On ne traduit pas des mots mais des idées

On a tous vu ces articles qui apparaissent de temps en temps sur les réseaux sociaux et dans la presse sur ces mots dits intraduisibles. Si on peut en effet admettre que les mots en question n’ont peut-être pas un équivalent unique dans une autre langue, il me semble que les auteurs de tels articles, ainsi que les nombreux gens …

Continue reading

Noms dénombrables et indénombrables : les pièges de traduction

En anglais comme en français, la plupart des noms s’emploient au singulier et au pluriel. Il s’agit des noms dénombrables, qu’on peut directement compter. Exemple : one apple, two apples. Plus rares sont les noms indénombrables, qu’on ne peut pas compter et qui n’ont qu’une seule forme. Ils existent soit au singulier, soit au pluriel. Exemple : money, air, clothes. …

Continue reading

Une bonne traduction ne se fait pas à la dernière minute

Il est nécessaire, si vous prenez votre communication à l’internationale au sérieux, de penser à la traduction plus tôt dans votre processus de création de contenu. Et si jusqu’ici la traduction ne faisait pas partie de votre processus de création de contenu, elle devrait l’être dès maintenant. La traduction est trop souvent une arrière-pensée pour certaines organisations. Un scénario familier …

Continue reading

Le français et l’anglais : une question de dessins et de couleurs

Une des révélations les plus intéressantes de la psycholinguistique est que la langue qu’on parle nous fait voir le monde d’une certaine manière. Ce qui veut dire qu’on ne voit pas tous la même réalité. Cela a, évidemment, des implications dans la traduction, surtout si on veut éviter que notre traduction soit trop littérale. En parlant des différences entre le …

Continue reading

La traduction des sigles et des acronymes

Les sigles et les acronymes nous facilitent la communication depuis l’antiquité. Ils nous évitent de prononcer ou d’écrire toute une série des mots lorsqu’on veut faire référence à un concept particulier, à un nom d’organisation ou même à une personne. Cependant, cette économie, qui est censé faire passer des idées plus rapidement, devient problématique en matière de traduction. Par exemple, …

Continue reading

Un traducteur professionnel travaille vers sa langue maternelle

Il y avait récemment un beau poste à pourvoir pour un(e) traducteur(trice)-rédacteur(trice) dans le service de communication de la Présidence de la République. En plus d’un profil BAC + 2, le savoir-faire majeur requis pour ce poste, chargé d’assurer des traductions de français vers l’anglais et de l’anglais vers le français, était « anglais bilingue ». Ce qui mérite quelques commentaires. Je …

Continue reading

Alexandre Dumas in Whangārei

It can be something of a lonely life working as a French to English translator in a small provincial town in the north of New Zealand. Most of my contact with the translation community and clients comes via the internet. And although cities like Auckland and Wellington have seen a significant increase in the numbers of French people living there …

Continue reading

Frying fish and flogged cats: French and English idioms

While I now mainly use online language resources for day-to day work, one of the occupational hazards of working with language is ending up with lots of reference books on the bookshelf. Just recently I came across something I’d almost forgotten was there: Geneviève Blum, with illustrations by Nestor Salas, Les Idiomatics : français – anglais, (Paris: Éditions du Seuil, …

Continue reading